Les migrants ont-ils jamais maintenu le contact à travers le détroit de Béring ?

Les migrants ont-ils jamais maintenu le contact à travers le détroit de Béring ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les Inuits allaient de l'Alaska au Groenland. Les Yupik étaient en Alaska et en Russie. Les peuples seraient-ils restés en contact à travers les îles de l'Arctique mais pas à travers le détroit de Béring ? Cette question pourrait être élargie pour inclure si des humains ont perdu le contact d'où ils viennent, et quelle certitude il pourrait y avoir à ce sujet d'une manière ou d'une autre (comme j'ai lu que le contact vers et depuis l'Australie a été maintenu par une île à la ensuite, je n'ai pas de bonne référence en ligne pour cela). Mais les Yupik sont l'un des meilleurs exemples d'un peuple s'étendant sur une région qui semble être considérée comme hors de contact (par beaucoup, du moins à l'époque précolombienne), avec la possibilité même que les Yupik de Sibérie aient émigré de retour d'Alaska. . On pourrait affirmer que les migrations ont été la seule fois où une sorte de contact a eu lieu (et que c'était à sens unique), et à part ces occasions, les peuples sont restés inconnus les uns des autres, ou seulement dans les histoires. Alors y a-t-il eu peut-être un contact maintenu à travers le détroit de Béring, au moins pour certains peuples à certains moments (précolombien) ?

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Yupik_peoples


Sur le plan culturel, oui. Les peuples Yupik habitent les deux côtés du détroit de Béring depuis au moins deux millénaires, bien qu'il existe des distinctions entre les groupes sibériens et divers groupes alaskiens.

Des preuves archéologiques sur l'île Saint-Laurent, au milieu du détroit de Béring mais légèrement plus près de la Sibérie que de l'Alaska, démontrent l'affinité culturelle avec les peuples Yupik des deux côtés du détroit.

Il est habité par intermittence depuis 2000 ans par les Yupik Eskimos. Les cultures de la population de l'île montrent des liens avec des groupes des deux côtés du détroit de Béring. Des études archéologiques approfondies ont été menées sur l'île. Ces études notent à la fois les rôles archéologiques et historiques dans le développement des cultures arctiques.


Voir la vidéo: MIGRATION: Un migrant Guinéen raconte le calvaire de la traversée du désert en Algérie